L'assocation des ami-e-s de l'orgue de Bon Secours

Notre titulaire de l’orgue est

Emma Pommier

 

Président de l'Association :

Claude Chevalier
Téléphone/Fax: 01 43 49 00 56

email : claudechevalier157@free.fr

Trésorière: Elyane Genet,

129 boulevard Ney 75018 Paris

email : egenet@ orange.f

 

Pour toute information:

bonsecoursparis@gmail.com

 

CCP de l’association Paris

57 619 52 X 020

L'orgue de

Bon Secours

Joseph Merklin  est né en 1819 à Oberhausen. Ce facteur d’orgue allemand. apprit son métier auprès de son père Franz-Joseph , organier à Freiburg. Il devint ensuite le contremaître de Wilhelm Korfmacher à Linnich. Après cette solide formation, Merklin s'établit à son compte début 1843 à Ixelles.

C’est dans son atelier de la Chaussée de Wavre qu'il construisit l'orgue monumental de la cathédrale de Murcie. Puis, en 1855 Merklin fait l'acquisition des ateliers parisiens Daublaine et Callinet alors en faillite.

Il réalisa les grandes orgues de la basilique Saint-Epyre de Nancy qui fut récompensé par une médaille d'or à l'Exposition Universelle de Paris en 1867. Il édifia aussi celles de deux églises françaises de Rome (La Trinité des Monts en 1864, puis Saint Louis des Français en 1881). Il réalisa l'orgue de la basilique Notre-Dame de l’Immaculée Conception de Boulogne-sur-Mer qui fut inauguré le 28 janvier 1897. Il s’éteignit le 10 juin 1905 à Nancy.

L’orgue de l’église luthérienne de Bon-Secours a été construit par la manufacture de grandes orgues Joseph Merklin et compagnie, située rue Delambre à Paris.

 

Il a probablement été livré en 1898 car il ne figure pas sur la liste de 1895 et il est conforme au brevet délivré à la société Merklin le 20 avril 1898.

Il s’agissait d’un instrument modeste de 8 jeux répartis sur 2 claviers indépendants, avec simple pédale en tirasse, et il comporte peu de registres.

Les transmissions mécaniques et pneumatiques se côtoyaient dès l’origine. La transmission des jeux  se réalise toujours aujourd’hui de manière pneumatique (ce qui permet une combinaison libre) alors que la transmission des notes est entièrement mécanique au niveau de la console. Elle était relayée à l’origine par un système pneumatique (aujourd’hui disparu). La traction est désormais électrique (contact sous le plancher, électro-aimants sous les sommiers). La console est mécanique (traction des notes,  accouplements et tirasses).

Grâce aux premiers dons reçus, des travaux d’entretien de l’orgue ont eu lieu en septembre 2010.Un facteur d’orgue est intervenu pendant une dizaine de jours et a travaillé de longues heures avec notre organiste. Le résultat est encourageant: l’orgue sonne plus clair et plus fort.

Nous attendons maintenant avec impatience de pouvoir continuer la restauration grâce à vos dons.

Les travaux que nous souhaitons entreprendre pourraient aboutir aux changements suivants:

Concernant les sommiers, ils sont « à pistons », et la traction est pneumatique (notes et jeux). Nous envisageons d’abandonner ce système au profit de sommiers mécaniques à registres.

La restauration de la tuyauterie permettrait de retrouver son harmonie d’origine. Elle a été mutilée (tuyaux tronçonnés et déplacés, biseaux grattés, dents effacées, bouches baissées, entaillés de timbres obturées, pieds fermés…).

Un travail sur l'harmonisation permettrait de retrouver une sonorité et des palette des jeux conformes à la composition d'origine. En effet, Merklin a conçu notre orgue en pensant à  la liturgie Luthérienne, aux cantiques et à l’acoustique de Bon Secours. Ce travail nécessite de revoir chaque tuyaux, afin qu’il retrouve sa taille d’origine, de le repavilloner et de travailler les seaux, les biseaux, les lèvres...  Puis, le facteur d’orgue pourra intervenir sur l’harmonisation.

Il faudrait restituer la transmission électrique et les pistons et revoir la soufflerie ; le vent de notre orgue n'est pas stable, il tremble et c’est un problème essentiel et très difficile à corriger;

Enfin, la restauration pourrait permettre de réduire le bruit de la mécanique de la console et des pistons.

© 2016 by PH BS. Proudly created with Wix.com

​​Nous contacter

01 44 93 55 16

bonsecoursparis@gmail.com

Nous trouver: 

20, rue Titon 75011 PARIS

Métro: Rue des Boulets (ligne 9) ou

Faidherbe (ligne 8)