LE JOURNAL DE BON SECOURS

Voici le rapport moral de notre pasteur, correspondant à l’année qui vient de s’écouler, l’assemblée générale de mars ayant été décalée au 27 septembre du fait de la Covid-19.

Je terminais mon message l’année dernière par ces quelques mots : « Soyons heureux de nous rencontrer, de nous connaitre afin de rayonner ensemble de l’amour du Seigneur pour tous les êtres humains qui sont là, à nos côtés, dans ce quartier ».

Et, je vous le dis, je suis toujours heureux de venir jusqu’à notre église pour vous rencontrer et partager avec vous ma foi, mes questionnements, mes joies et mes difficultés de vie.

Mais les grèves de transport nous ont empêchés de nous rencontrer pleinement. Bien trop souvent, nous nous sommes retrouvés en petit nombre le dimanche matin pour le culte qui reste la seule grosse activité de notre paroisse. Nous avons même été obligés d’annuler des dimanches des familles pendant lesquels nous avons la joie de voir nos enfants de l’école biblique et les catéchumènes.

Et voici que, maintenant, l’épidémie du Coronavirus nous fait craindre pour notre santé. Allons-nous être conduits à fermer notre église le dimanche matin, comme cela se fait déjà dans l’Oise ou en Alsace ? Pouvons-nous continuer à partager le corps et le sang de notre Seigneur ? C’est vrai que nous devons prendre des précautions pour ne pas propager la maladie mais nous ne devons pas tomber dans la panique hystérique qui s’empare de certains de nos compatriotes. Nous sommes appelés à témoigner, à la fois, de notre confiance en notre Seigneur et de notre sérénité face à l’adversité.

Ces deux crises nous conduisent à repenser à notre vie communautaire. Comment continuer à témoigner ensemble de notre foi. En nous réunissant en petits groupes de maison comme cela se fait dans d’autres paroisses ? En venant, malgré tout, dans notre église et en nous retrouvant, là aussi, en petit groupe ? Les personnes qui vivent autour de notre église nous voient et nous regardent. Comment leur donner l’envie de nous rejoindre que cela soit en temps de crise ou temps normal ? Je crois que, parfois, nous y parvenons. Même pendant les grèves, nous avons gardé notre église ouverte et, pour l’instant, l’épidémie de coronavirus ne nous empêche pas de nous retrouver. Aussi demeurons dans cette dynamique et donnons-nous les moyens d’imaginer toutes sortes d’actions pour rayonner dans ce quartier. Peut-être devrons-nous penser à une présence d’église « virtuelle » en plus de celle que nous vivons ? Déjà, de nombreuses paroisses utilisent le web pour être présentes en diffusant, par exemple, la prédication du dimanche sur les réseaux existants dans notre monde. Peut-être que parmi nous, il y a quelqu’un qui saurait faire cela ? Entendez l’appel que je vous adresse ! Et nous pouvons penser à d’autres actions.

Vous le savez, le 8 juin, je ne serai plus Inspecteur  ecclésiastique et cela me permettra d’être plus présent parmi vous. Vous pourrez profiter de moi alors n’hésitez pas à me demander à venir vous voir, vous rencontrer. Mais le pasteur ne fait pas tout. Notre Eglise a fait le choix d’un système presbytérien synodal. C’est dire que chaque membre de l’Eglise est responsable de la communauté dans laquelle il vit. Même si nous confions des responsabilités à certains membres en les élisant conseiller presbytéral, ils ne font pas tout. Le conseil presbytéral est une émanation de l’assemblée générale. C’est l’assemblée générale qui est le maitre, après Dieu, bien sûr, de la paroisse. C’est donc tous ensemble que nous sommes appelés à être acteurs dans notre communauté. Et je souhaiterai que nous puissions être nombreux à nous retrouver aussi pendant la réunion de prière qui a lieu une fois par mois. C’est également une activité de notre paroisse comme l’est l’école biblique ou le catéchisme. Et je n’oublie pas les conférences d’Edmond.

Le conseil presbytéral et moi-même avons besoin de savoir ce que vous désirez pour votre communauté. Avez-vous envie d’avoir des études bibliques ? Avez-vous envie de vous retrouver pendant des repas ? Désirez-vous avoir des conférences sur des sujets particuliers ?

C’est à vous, assemblée générale, d’exprimer tous vos souhaits afin que le Conseil presbytéral et moi-même, nous puissions organiser des réunions nécessaires et utiles pour que notre communauté puisse rayonner. Personnellement, je souhaiterai que nous puissions nous retrouver pour débattre et réfléchir aux priorités que nous souhaitons mettre en place pour notre paroisse.

Dans le cadre de notre Eglise nationale, nous aurons aussi à réfléchir sur les ministères puisqu’en novembre prochain, pendant le synode, nous en parlerons. Nous pourrions répondre aux questions qui vont nous être posées en Conseil presbytéral mais je souhaiterai que nous le fassions en communauté. Qu’en dites-vous ?

Enfin, pour terminer ce bref message, je veux dire toute ma reconnaissance à Didier qui quitte le Conseil presbytéral pour le travail qu’il a accompli pour notre paroisse. Je rends grâce à Dieu pour sa présence. Je dis également toute ma reconnaissance au Conseil sortant et je prie le Seigneur pour le nouveau Conseil qui va être élu. Chacun a répondu à l’appel de Dieu. C’est lui qui dirige nos vies et dirige notre vie paroissiale.

Voici le rapport d’activité de notre Trésorier, Francis Jaffré, sur l’année 2019-20, et les perspectives et le budget pour l’année prochaine

Voici un rapide aperçu de nos finances Nous remercions vivement nos fidèles paroissiens et les nouveaux venus qui cotisent à notre association. Nous sommes très reconnaissant à de nouveaux donateurs ainsi qu’à ceux qui soutiennent notre paroisse depuis de longues années. Nous avons eu des dons exceptionnels affectés à l’achat de notre orgue ainsi qu’à notre projet de ravalement. Ces dons nous permettent d’avoir un budget plus qu’équilibré (98 000 euros de recettes et  61 000 euros de dépenses, si l’on retire des montants qui se rapportent en dons et dépenses à l’achat de notre nouvel orgue).

Nous avons toujours besoin de vous d’un point de vue financier mais aussi d’un point de vue humain, pour participer aux cultes et aux activités de Bon Secours. Notez que le budget de l’année prochaine reprend les chiffres de cette année (hors dons exceptionnels), sachant que nos dépenses sont à un niveau quasiment incompressible. Nous prévoyons en outre une dépense exceptionnelle de l’ordre de EUR 100 000 pour le ravalement de notre façade (nous espérons faire les travaux initialement prévus pour l’été 2020 en 2021). Celle-ci s’impose à nous depuis plusieurs années. Nous  aurons l’occasion d’effectuer des actions et levées de fonds spéciales, pour compléter les financements existants (réserves et subventions).

Voici en pourcentage nos ressources et nos dépenses pour 2021, qui s’apparente à 2019 et 2020 hors montants exceptionnels.

Voici le rapport d’activité de notre président, Didier Amhrein, sur l’année qui s’est s’écoulée

La dernière assemblée générale de l’association cultuelle de l’église protestante unie de Bon secours s’est déroulée le dimanche 10 mars 2019.

La première mission d’une paroisse, c’est d’assurer les cultes dominicaux :

La période examinée débute le dimanche 10 mars 2019 au dimanche 16 janvier 2020, soit 50 dimanches. 41 d’entre eux ont fait l’objet d’un culte soit 82 %. L’année dernière 45 cultes avaient été assurés, soit une diminution de 4.

Sur 41 cultes l’Inspecteur ecclésiastique en a assuré 27, soit 65,85 % des offices. Le chiffre est en baisse (-2) car l’année précédente l’Inspecteur ecclésiastique a officié 29 fois.  Nous avons donc fait appel à des prédicateurs/prédicatrices laïques pour 10 dimanches (7 en 2018), soit 24,39 % des 41 cultes réalisés. Nous avons également eu le plaisir d’entendre notre ancien pasteur Daniel BOUYSSOU, Emeline DAUDE et une suffragante de l’UEPAL Madame SIGNOL. Profitions de cette tribune pour remercier fraternellement et chaleureusement ces personnes qui parfois elles viennent de loin et rendent à la communauté un service fort apprécié.

Signalons également qu’il y a eu 2 cultes d’ordination dans notre église les dimanches après-midi :

· 15 septembre 2019, celui de la pasteure Eva GUIGO-PATZELT ;

· 6 octobre 2019, celui de l'Aumonière Christina MICHELSEN.La participation des paroissiens aux cultes :

Distinguons les cultes normaux et ceux qui sont désignés « Dimanches de toutes les familles » qui rassemblent les jeunes du catéchisme et de l’éveil à la Foi.

Pour les cultes normaux la participation moyenne s’établit à 13. Une seule exception le culte de l’Epiphanie, le dimanche 5 janvier 2020 où la dégustation des galettes attirent les paroissiens ce jour-là 21 personnes.

Le reste de l’année l’assistance à l’office est variable selon que l’on se trouve en périodes de vacances  scolaires ou pas.

Pour les 7 dimanches de toutes les familles dont 6 ont été  assurés  par l’Inspecteur ecclésiastique, c’est-à-dire 85,71 %, la participation des paroissiens est plus importante. Elle est en moyenne de 21 personnes adultes.

Signalons dimanche 26 mai 2019, dimanche de toutes les familles mais aussi rencontre Paris-Munich  26 participants dont Jochen GOLDSCHE accueilli à La Rédemption.

Catéchisme et Eveil à la Foi

Lors des Dimanches de toutes les familles, nous avons de nombreux enfants à l’Eveil à la Foi et remercions très fraternellement Anne Claire de La Selle et Valérie de Oliveira pour leurs animations mensuelles de ce groupe. Un grand merci également à Chrystal qui assure avec notre pasteur le catéchisme. Cette année nous avons X catéchumènes.

Vie de la paroisse de Bon Secours

Deux cultes communs ont eu lieu avec l’église presbytérienne des coréens de Paris les dimanche 21 avril 2019, culte de Pâques ; et dimanche 25 décembre 2019 culte de Noël.

A chacun de ces dimanches, l’église était pleine.

A noter que nous avons eu le 8 décembre 2019 un déjeuner paroissial, mais qui n’a malheureusement réuni que très peu de paroissiens, sans doute faute d’annonce.

 

Les réunions œcuméniques ont lieu au Foyer de l’âme. Il y en a eu 3 cette année, en avril,  octobre et novembre 2019.

Le conseil presbytéral se réunit une fois par mois, sauf durant la période d’été. Les conseillers presbytéraux méritent d’être remerciés pour leur engagement constant.

Concernant l’orgue, une solution a été trouvée, permettant d’avoir un instrument de bonne qualité tout en gardant le buffet qui fait partie du patrimoine classé. Nous avons en effet acquis un orgue d’occasion, qui devait être monté dans notre église d’ici Pâques. Malheureusement, du fait des évènements liés à la pandémie de Covid 19, les travaux sont repoussés. Pour rappel, le budget est pris sur les fonds de l’Association des Amis de l’Orgue (et représentent environ EUR 60 000, par rapport à un orgue neuf qui reviendrait à EUR 400 000 à 500 000. Nous remercions quelques généreux donateurs qui ont permis ce chantier ainsi que celui des travaux de ravalement.

A ce propos, nous avons prévu de faire le ravalement l’année prochaine, laissant la priorité aux travaux de l’orgue cette année.

Mentionnons également dans les activités les conférences qui sont organisées par le professeur Edmond Mazet le groupe de prière, qui, animé par le pasteur Daniel Bouyssou se tient une fois par mois à Bon Secours.

Nos locaux

Nous nous occupons avec Francis de l’entretien du bâtiment. Sachez que cette année nous avons eu 7 journées d ‘intervention d’entreprises afin de vérifiez chauffage, électricité, sécurité.

En outre, dans un registre différent, Elyane et Francis se sont occupés d’accueillir les artistes qui sont venus enregistrer leur concert à Bon Secours. Cela a représenté 33  jours du cette année et permet de financer nos travaux d’entretien et de financer notre nouvel orgue.$

Activités autres

Nous citons pour rappel les autres activités qui ont eu lieu cette année et qui sont détaillées dans le journal Paroles Protestantes.

¨ Activités avec les autres églises chrétiennes :

Le Conseil d’Eglises chrétiennes en France a organisé le samedi 12 octobre 2019 le Forum œcuménique « les chrétiens et l’accueil de l’autre en Europe » au temple du Saint-Esprit

La session de formation permanente des membres des conseils presbytéraux au eu lieu à la même date

Lors de Semaine de prière pour l’unité des chrétiens, la célébration régionale mercredi 22 janvier 2020 à 20 heures 30 à l’église catholique du Saint-Esprit, Paris 12ème.

La collecte nationale de la banque alimentaire a eu lieu avec la société Saint-Vincent de Paul vendredi 29 novembre 2019. 

¨ Eglise protestante unie de France :

Le jeudi 31 octobre 2019 s’est tenue la célébration de la Réformation à 19 heures 30 au temple de Levallois-Perret et a réunit une centaine de participants.

L’ordination de la pasteure Dominique Hernandez du Foyer de l’âme a réuni 200 participants

¨ Vie de l’Inspection luthérienne de Paris:

Dimanche 30 juin 2019 l(Inspecteur ecclésiastique. a officié pour le culte Cantate à La Rédemption,

Le Synode régional s’est déroulé à Saint-Pierre du vendredi 15 au samedi 16 novembre 2019

 

Nous avons participé comme tous les ans à la rencontre Paris-Munich : réunions pour la rencontre à Paris des 24 au  26 mai 2019 à Paris, et aux réunions préparatoires en avril et mai.

Notons enfin l’exposition sur la prière aux Billettes dans le cloître, organisée par la mission intérieure durant le mois de juillet 2019 de 10 heures à 19 heures, et qui a réuni 10 000 visiteurs.

 

 

Retrouvez tous les Messagers de Bon Secours, notre petit journal.  

Clickez sur l'icone qui correspond à la date souhaitée et le fichier pdf s'ouvrira,

vous permettant de lire et imprimer le Messager.

Nos derniers messagers:

Hiver 2018-2019

Printemps 2018

LES MESSAGERS 2017

JANVIER 2017

Mars  2017

JUIN 2017

DECEMBRE 2017

LES MESSAGERS 2016

JANVIER 2016

MAI 2016

JUIN 2016

OCTOBRE 2016

AVRIL 2015

JUIN 2015

OCTOBRE 2015

LES MESSAGERS 2015

JANVIER 2014

MAI 2014

JUILLET 2014

SEPTEMBRE 2014

DECEMBRE 2014

LES MESSAGERS 2014